Le premier site de rencontre pour TOUS les animaux

Déjà membre ? S'identifier

Nouveau? S'inscrire

Vie pratique

Information lue: 1486 fois


14/06/2011

Les chiens aussi prennent leur retraite!

Visuel

Pendant neuf ans, Brac a travaillé comme un chien, chassant les oies dans un club de golf privé. Mais à dix ans, ce border collie noir et blanc, atteint d'arthrite et de cataracte, doit prendre sa retraite. De nombreux chiens sont contraints de cesser le travail quand ils sont trop âgés, blessés ou malades. Survient alors la difficulté de leur trouver un nouveau foyer.

 

Larry Jones, responsable adjoint du Roaring Fork Club à Basalt, dans l'Etat du Colorado, ne peut plus le garder et tente de lui trouver un nouveau propriétaire. "Il adore tout le monde. C'est vraiment un chien gentil. Et même s'il a perdu l'envie de travailler, il a toujours l'envie d'être un animal domestique."

Trouver un nouveau foyer pour les chiens contraints de prendre leur retraite est parfois difficile car ils peuvent nécessiter des soins médicaux ou développer des troubles du comportement. Certains, comme Brac, passent leur vie à l'extérieur et ne sont pas habitués à vivre en intérieur. D'autres ont du mal à s'acclimater à des gestes de routine aussi simples que de monter dans une voiture ou grimper des escaliers.

Marie Turino, 35 ans, a élevé près d'une trentaine de lévriers avant d'adopter deux femelles âgées de deux ans, Anna et Jasmine, en 2002 et 2003. "Elles n'avaient jamais vu autre chose qu'un champ de courses et une caisse de transport."

"Elles ne connaissaient pas les bruits d'une maison. Le premier matin, j'ai allumé mon sèche-cheveux et Jasmine est arrivée en courant puis elle s'est arrêtée net et m'a regardée fixement", raconte leur maîtresse, qui vit dans le New Jersey. Une des chiennes "est devenue folle quand elle a vu un miroir et n'arrêtait pas de donner des coups dedans avec son museau".

 

Marie Turino s'est occupée de chiens avec des tiques, des os fracturés, des infections et des blessures au museau liées à la muselière. Mais certains aspects sont appréciables. "Elles sont habituées à la caisse de transport alors il est facile de les éduquer à la propreté", poursuit-elle, "c'est facile de leur brosser les dents, de leur couper les ongles et de leur nettoyer les oreilles".

Dans certains secteurs, des chiens sont tout simplement adoptés par les personnes qui travaillaient avec eux. Environ 90% des toutous de l'unité canine de Sacramento prennent leur retraite avec leur maître, explique le shérif adjoint du comté, Brian Amos.

Son chien, Jimmy, a été contraint de prendre sa retraite en 2005 après une blessure à l'entraînement. Le plus dur pour M. Amos, c'était de partir chaque matin au travail avec son nouvel animal, Jesse. Jimmy aboyait et gémissait. "J'avais l'impression de le tromper", confie-t-il. Le chien est depuis mort de vieillesse mais il avait fini par accepter sa nouvelle situation.

Depuis 1950, des dalmatiens prénommés King, Bud, Brewer, Barley et Hops ont travaillé avec des chevaux de trait Clydesdale pour promouvoir la bière du brasseur Anheuser-Busch, basé à Saint-Louis (Missouri). Les chiots apprenaient les bases de l'éducation dans les étables, puis avec des chevaux aux côtés d'un chien plus âgé, explique le directeur général des opérations de la société, Jeff Knapper. Ils cessaient le travail après quatre à cinq années et ont pratiquement tous été adoptés par leur maître.

Quand ce n'était pas le cas, il était facile de leur trouver un nouveau foyer, car les chiens Budweiser "passent beaucoup de temps avec le public, ont un tempérament génial et sont très sociables".

 

Les chiens de traîneau s'adaptent plus difficilement. Ils marchent souvent en cercle, après avoir été habitués à être attachés une bonne partie de leur vie. Selon Seth Sachson, directeur d'un refuge pour animaux d'Aspen (Colorado), qui en a adopté huit, ils doivent aussi être éduqués à la propreté, apprendre à se promener en laisse, grimper des escaliers, marcher sur des sols glissants sans tomber, circuler en voiture sans vomir...

Comme les êtres humains, certains chiens ont parfois du mal à s'adapter à la retraite, explique Tracy Sargent, qui dirige une unité canine de recherches et de secours en Géorgie. Si un animal travaille pour elle, il prendra sa retraite à ses côtés, précise-t-elle. Pour les aider dans cette délicate transition, elle se promène avec eux, joue à la balle et leur prête une attention accrue.

Brooke, un berger allemand, a travaillé à temps plein jusqu'à dix ans. Puis, sa vision s'est affaiblie, elle avait du mal à sauter d'un véhicule de secours ou à monter dedans. Tracy Sargent a consacré un an à sa mise à la retraite, l'utilisant pour des trajets courts et des recherches en lieux confinés. Au terme de cette période, Brooke semblait heureuse de rester à la maison et de se reposer. Elle a finalement vécu jusqu'à l'âge de 16 ans.



Tags:

 retraite chien chien a la retraite
 
 

Derniers commentaires sur cet article

Aucun commentaire n'a été posté pour l'instant

Ecrire un commentaire:



pets-dating en 1 clic
Rejoignez la communauté Pets dating ! Le premier site de rencontre de TOUS les animaux ! Inscrivez-vous !